Concept novateur en Réalisation de Soi et Prospérité d'Entreprises

les fous du travail, et vous?

Si vous travaillez beaucoup, le tableau ci-dessous vous permettra d’appréhender si cela est bon pour vous et vos proches, ou à terme risque de vous mettre en danger.

Soyez vigileant ! J’ai moi même été une dingue du travail avec une performance élevée. Et si cela me procurait beaucoup de plaisir par l’épanouissement et la reconnaissance que j’en retirais, que j’étais en pleine santé physique et psychique, je ne me rendais pas compte qu’au fil du temps, je m’écartais peu à peu de mes loisirs, de mes amis et ma vie sentimentale diminuait en intensité. Uns seul élément me manquait pour me définir comme une vraie engagée au travail : une « vie familiale et sociale développée. Son développement est un élément notoire à notre équilibre et enthousiasme !

=> Suivez le tableau et auscultez en vous chacun des composants énumérés de l’engagement au travail et du workalism.

=> observez bien les effets sur vous

=> demandez à votre entourage (collègues, conjoint, enfants, amis…) comment ils vous perçoivent (ils vous permettront d’ôtez vos oeillères!)

=> soyez attentifs aux émotions ressenties dans la journée et quand tout le monde rentre à la maison : si la culpabilité, la colère ou une peur quelconque vous habite ou pointe, alors vous vous trouvez dans la colonne de droite. Prenez absolument du recul!

les fous du travail

(*)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(*)ce tableau est extrait de « Cerveau et Psycho » Numéro 60, bi-mensuel nov-dec 2013.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

*

captcha *